55% des applications ne seraient pas conformes avec le RGPD

D’après une étude de SafeDK, plus de la moitié des applications mobiles ne sont toujours pas en accord avec la nouvelle réglementation européenne, mais aussi avec les exigences de confidentialité de Google. 

Source: www.zdnet.fr

Il ne reste donc plus que 4 mois aux éditeurs d’applications pour se mettre en conformité avec le RGPD sous peine de s’exposer à des peines pouvant atteindre 4% de leur chiffre d’affaires.

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire