Stéphane Ruffin, Smart : « Certaines plates-formes programmatiques n’achèteront plus si le consentement utilisateur n’est pas envoyé dans la bid request »

A moins d’un mois de la mise en oeuvre du nouveau règlement général pour la protection des données (RGPD), Stéphane Ruffin, Product Director de Smart (Adserver) revient sur l’importance, pour les éditeurs, de bien collecter le consentement de leurs utilisateurs afin de continuer à bénéficier d’une demande d’achats publicitaires programmatiques.

Le RGPD peut il bousculer le marché de la publicité programmatique ? 

SR – Oui. Certains acheteurs programmatiques comme Google DBM ont communiqué, très tardivement, qu’ils n’achèteront plus d’espace à partir du 25 mai si le consentement utilisateur n’est pas envoyé dans la bid request… Les pertes de revenus seront non négligeables ! Nous communiquons cet enjeux auprès de nos éditeurs qui n’en ont pas forcément conscience et mettons tout en place pour les soutenir.

Comment les médias peuvent-il résoudre ce problème ?

SR – Pour être en conformité avec le RGPD, le publisher et les vendors peuvent choisir entre le « legitimate interest » et le « recueil du consentement » mais si les publishers ne veulent pas se couper du revenu provenant de certains acheteurs, ils ont intérêt à recueillir et passer le consentement des utilisateurs via une CMP.

Les éditeurs web et in-app doivent donc utiliser une CMP (Consent Management Platform) afin de recueillir ce consentement et de le partager avec leurs partenaires.

Est-ce que Smart propose une telle CMP ?

SR – Nous faisons partie du work group de l’IAB Tech Lab qui a mis en place un framework afin de normaliser tout ça et qui vient d’être soumis officiellement à commentaire.

Smart est d’ailleurs sur le point de publier de nouveaux SDKs display afin de permettre le passage du consentement à ses acheteurs. Nous travaillons également à la mise à disposition des publishers d’un CMP SDK open source natif pour iOS et Android, totalement indépendant de nos SDKs display, entièrement basé sur le framework IAB, pour ceux qui n’auraient pas anticipé le sujet…

en savoir plus