Les USA adoptent le Cloud Act leur permettant d’inspecter les données hébergées sur des serveurs de sociétés américaines

Alors que l’Europe s’apprête à adopter le règlement général pour la protection des données, encadrant l’accès aux données de ses résidents, Washington vient de son côté de voter son Cloud Act, l’autorisant à inspecter les données stockées sur les serveurs de grands groupes américains, y compris situés sur le territoire européen

Source: www.journaldunet.com

Deux textes à priori incompatibles, qui devraient compliquer la vie des géants américain du cloud, et certainement pousser les entreprises redoutant l’espionnage économique à placer leurs données sur des serveurs de sociétés européennes

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire