Rodolphe Oulmi, Webloyalty : « près de 35% des transactions sont désormais finalisées sur mobile »

Rodolphe Oulmi
Directeur de Webloyalty France, Rodolphe Oulmi revient sur le modèle de cette société, éditrice de plusieurs portails e-shopping, et proposant aux marchands de monétiser leur audience sur desktop et sur mobile.

 

Quels sont les Métiers de Webloyalty ?

RO – Webloyalty a deux métiers : l’édition de portails e-shopping et la monétisation d’audience des marchands.

En France, notre programme phare s’appelle Remises & Réduction et permet à plus de 200 000 personnes, d’accéder à des chèques de fidélité, des codes promo ou du cash back chez plus de 800 e-marchands. Pour les consommateurs, l’accès à ce programme est payant mais peut rapidement être amorti, au delà de 200 euros de dépenses mensuelles.

Webloyalty a découvert que le meilleur endroit pour attirer ces profils, c’était de faire de la publicité pour Remises & Réductions sur les pages de confirmation des commandes des e-commerçants. En effet, nous n’adressons que des gens qui viennent de faire une transaction en ligne et qui peuvent être intéressés par des remises ou des réductions en cas de ré-achat.

Et c’est d’ailleurs le second métier de Webloyalty : proposer aux marchands de générer de nouveaux revenus en faisant la promotion de ces portails en monétisant leur audience.

 Quel est l’impact du mobile sur vos métiers ?

RO – D’après le Webloyalty Panel, près de 35% des transactions sont désormais finalisées sur mobile. nous avons donc dû adapter tout le parcours de nos clients, de la bannière sur les sites marchands partenaire aux pages d’inscription et de confirmation d’inscription.

Il faut également avoir les bons formats, la bonne accroche, proposer quelque chose de fluide. Nous avons particulièrement travaillé sur le formulaire car la saisie est généralement plus fastidieuse sur mobile que sur desktop.

Webloyalty : une alternative aux GAFAS pour les e-commerçants ?

 RO – Nous essayons en tout cas de créer un cercle vertueux. Les e-commerçants qui vont adopter notre solution de monétisation investissent généralement cet argent dans l’acquisition de nouveaux clients ou dans l’amélioration de leur site, afin d’augmenter leur taux de conversion. Même si cet argent contribue également à améliorer la marge, il est rare que ces revenus ne répondent qu’à un seul objectif comptable.

La monétisation est en tout cas une manne financière non négligeable, qui a toute sa place dans l’écosystème des marchands afin d’améliorer leur site et attirer toujours plus de clients.

1 Commentaire

Laisser un commentaire