Laurent Blanc, Back In App « Nous pouvons réveiller plus d’un quart des utilisateurs inactifs d’une application »

laurent blanc backinapp
Directeur de Back In App, Laurent Blanc revient sur la story de ce spin-off d’Ad4Screen, spécialisé dans l’engagement, le ré-engagement et la conversion des porteurs d’applications

 

La story Back In App ? Après Accengage, un nouveau Spin-off pour Ad4Screen ?

LB – Nous avons fait le constat qu’après une forte vague d’investissements consacrés à l’acquisition de porteurs d’applications, les marques doivent désormais basculer dans une logique de fidélisation et de conversion des utilisateurs ayant téléchargé leur application.

Back In App devient une business unit et elle se concentre sur ce métier, avec une équipe indépendante composée de ses propres chefs de projet, équipes média et équipes commerciales, que j’ai le plaisir de diriger.

 

Back In app, un spécialiste de la réactivation in-app ?

LB – Notre métier, c’est de  fidéliser et convertir via des dispositifs media in-app les utilisateurs qui ont téléchargé une application quel que soit leur niveau d’utilisation de celle-ci..

Toutes les études (marché ou réalisées en interne) prouvent que la valeur client d’un porteur d’application est bien supérieur à celle d’un un client « lambda » Les porteurs d’applications constituent donc une formidable richesse et un extraordinaire potentiel de croissance pour les annonceurs. Il est donc désormais temps pour eux d’investir en media pour mieux les fidéliser et les convertir.

Nous sommes par exemple capables de réveiller plus d’un quart des utilisateurs inactifs d’une application. Et grâce à notre propre DMP , nos capacités de segmentation et de clustering, nous obtenons régulièrement des retours sur investissement de 600 ou 700% pour nos clients.

 

Tous les annonceurs se préoccupent-ils de la « life time value » de leur application ?

LB – Nos clients sont aussi bien des grands groupes, qui placent l’application au coeur de leur stratégie digitale et mobile, que des pure players, dans le e-commerce, ou le gaming, qui génèrent la quasi totalité de leur activité avec leur application.

Les KPIs de suivis et de performance vont donc varier en fonction de leurs problématiques. L’important est de disposer d’une app et d’un volume de porteurs permettant de de pouvoir mesurer l’apport incrémental des campagnes BackInApp dans la life time value de l’application.

Après avoir réalisé des opérations ponctuelles nous permettant de trouver le meilleur ROI pour nos clients, de plus en plus d’annonceurs font désormais appel à Back In App pour des opérations « fil rouge » sur la durée. Et nous sommes en mesure de les accompagner en Europe de l’Ouest mais également en Amérique du Nord ou désormais en Asie.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire