Le SMS, champion de l’attention sur mobile ?

Le smartphone fait aujourd’hui partie intégrante de notre quotidien et avec lui s’ouvrent petit à petit de nouveaux horizons publicitaires pour les marques. Alors comment s’y retrouver parmi tous ces nouveaux formats ? Lesquels privilégier ? Webloyalty, éditeur de portails de portails e- shopping, s’est penché sur la question et livre ici quelques clés pour réussir sa stratégie de publicité sur mobile, à travers une étude réalisée par l’institut de sondage Toluna.

Le sms marketing, outil redoutable pour capter l’attention

Lorsqu’on leur demande à quel moment ils prêtent le plus attention à une publicité reçue sur smartphone, les Français sont 43% à déclarer que c’est le SMS qui attire le plus leur attention. Pour les seniors, ce chiffre monte à 47%, preuve s’il en fallait encore une, de l’appétence de cette population pour le mobile et des opportunités à saisir pour les marques sur cette tranche d’âge.

C’est l’email qui remporte la 2nde place de ce classement avec 38% des Français affirmant que ce canal retient leur attention. Viennent ensuite les bannières web (17%), les publicités in-app (16%), ainsi que les posts sponsorisés sur les réseaux sociaux (15%). Bon dernier, le classique appel téléphonique ne remporte que 8% des suffrages.

« Le m-commerce n’en finit plus de monter en puissance, nous sommes sans cesse connectés à nos mails et réseaux sociaux et consultons d’innombrables pages web et apps tout au long de la journée, où que nous soyons : nos smartphones sont partout et ne nous quittent jamais. Chez Webloyalty, nous pensons qu’il s’agit là d’une des plus formidables opportunités de ces dernières décennies pour les annonceurs. Avec des formats publicitaires variés qui se renouvellent sans cesse, la publicité sur mobile semble n’avoir aucune limite, pour qui la maîtrise : nous pensons désormais « panel de solutions publicitaires sur mobile ». La conséquence : de véritables stratégies conçues pour le mobile ; du choix du ou des canaux de prédilection à la diversité des contenus proposés, les annonceurs ont aujourd’hui tout loisir de capter leur audience partout, tout le temps, selon leurs propres codes. » explique Rodolphe Oulmi, Directeur Général de Webloyalty France

Des stratégies qui pourraient toutefois se heurter au phénomène de l’AdBlocking. Selon la même étude, 13% des Français indiquent être prêts à payer pour se débarrasser de la publicité sur mobile…

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire