Données personnelles : un SDK Facebook pointé du doigt par une ONG

Des chercheurs de l’ONG Privacy International ont réalisé que des données potentiellement personnelles étaient envoyées par des dizaines d’applications à Facebook, même lorsque leur utilisateur ne disposait pas de compte sur le réseau social.

Source: www.lemonde.fr

Des SDK qui permettraient à Facebook de savoir quelles applications sont installées sur le smartphone et de réaliser un profilage des utilisateurs, sur des données personnelles et parfois sensibles comme la religion.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire