WhatsApp va réduire les partages pour lutter contre les « fake news »

Après l’avoir testée en Inde, Facebook a décidé de déployer partout dans le monde une nouvelle fonctionnalité sur WhatsApp, consistant à limiter le partage d’une information à 5 personnes.

« Cette limite entre en vigueur à compter d’aujourd’hui, d’abord sur Android et ensuite sur iOS » a précisé Victoria Grand, chargée de de la communication chez WhatsApp, et reprise par iGen.fr.

Jusqu’à présent, une information pouvait être partagée à plus de 250 personnes, ce qui aurait contribué à la dissémination rapides de fausses nouvelles.

Des « Fake News » que le groupe, présidé par Mark Zuckerberg, entend réduire sur ses différentes applications mobiles : WhatsApp, Instagram, Messenger ou encore Facebook afin de garantir la « brand safety » à ses nombreux annonceurs.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire