RGPD : Google va contester devant le conseil d’état l’amende infligée par la CNIL

google chess

Trois jours après la publication par la CNIL, d’un communiqué dans lequel elle annonçait sa volonté de condamner Google à une amende de 50 millions d’euros, pour « manque de transparence, information insatisfaisante et absence de consentement valable pour personnalisation de la publicité », la firme de Mountain View a décidé de faire appel en saisissant le Conseil d’Etat, la plus haute juridiction administrative française.

« Nous avons travaillé d’arrache-pied pour créer un processus de consentement RGPD (le réglement européen sur la protection des données, ndlr) pour les annonces personnalisées qui soit le plus transparent et le plus simple possible. (…) Nous sommes également préoccupés par les conséquences de cette décision sur les éditeurs, les créateurs de contenu original et les sociétés de technologie en Europe et ailleurs », explique Google dans un communiqué transmis à l’AFP et repris par de nombreux journaux.

Ces derniers mois, la CNIL avait également mis en demeure plusieurs sociétés telles que Teemo, Singlespot ou Fidzup, accusées de ne pas respecter le règlement général pour la protection des données. Mais après plusieurs semaines de travaux, les trois sociétés avaient finalement été reconnues « conformes » au RGPD.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire