Guillaume Laborde : « Grâce au mobile, Happydemics revient aux sources du sondage »

Guillaume Laborde - Happydemics

Directeur marketing d’happydemics, Guillaume Laborde présente cette société d’études marketing, proposant sondages et études post-test, et exploitant les inventaires publicitaires mobiles, pour interroger les mobinautes.

La Story Happydemics ?

Happydemics est une entreprise qui a pour ambition de moderniser le segment des études Marketing. La société a été créée en 2015 par Tarek Ouagguini suite au constat que les études étaient coûteuses, complexes et que les décideurs marketing avaient parfois du mal à en tirer des conclusions opérationnelles.

A l’inverse, Happydemics propose de faire des études d’opinion qui soient bien plus accessibles, et d’apporter de véritables éléments de réponse aux marques avec une offre résolument moins chère que les standards du marché.

Nous pouvons réaliser des études post-test pour analyser l’impact d’une campagne publicitaire, mesurer l’efficacité d’un réseau d’influenceurs ou encore interroger les consommateurs sur leurs attentes vis-à-vis d’une marque ou d’un produit. En 3 ans, nous avons interrogé plus de 2,5 millions de personnes et réalisé 1 700 études, dont plus de 1 000 études post-test.

Une disruption des études d’opinion qui passe par le mobile ?

Oui, car le mobile est aujourd’hui le device le plus personnel, mais également le plus répandu.

D’un côté, il y a les instituts de sondage qui ont recours à des panels : quelques milliers de personnes, “professionnels de la réponse”, souvent rémunérés pour leur participation.

De l’autre, il y a nous. En diffusant nos questionnaires sur les mobiles et des applications consommées quotidiennement par les utilisateurs, nous en revenons aux sources du sondage : interroger l’ensemble de la population.

A l’heure où plus de 50% des investissements digitaux se font sur mobile, cet écran est l’environnement idéal pour mener des campagnes post-test. Il peut également être exploité pour mesurer l’efficacité d’autres médias, tels que la télévision ou l’affichage urbain.

Ces études permettent de démontrer l’efficacité des réseaux sociaux et des plans média ayant recours au marketing d’influence. Elles permettent également de valoriser les environnements médias traditionnels, hors GAFA, en quantifiant la valeur et l’impact de leurs inventaires.

Happydemics : AdTech ou Trust Tech ?

Happydemics est une adtech et combine l’utilisation des données pour mieux cibler ses campagnes, et des inventaires médias pour diffuser ses questionnaires.

Mais nous sommes également une Trust Tech, un « tiers de confiance », qui accompagne les marques et les médias, pour analyser en toute objectivité et indépendance, l’efficacité des campagnes publicitaires.

Nous sommes complémentaires d’autres acteurs de la mesure, comme IAS, et nous contribuons ainsi à démontrer la valeur de l’écran mobile, auprès des plus grands acteurs du marché publicitaire.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire