SEO : Les pages AMP cannibalisent-elles les pages mobiles classiques ?

Très populaires pour les sites médias, où elles peuvent représenter 15% des audiences, les pages AMP (Accelerated Mobile Page) peuvent parfois cannibaliser le référencement des pages mobiles classiques.

Dans le cadre d’un article intitulé « AMP et SEO : Attention au Crawl« , le journalduNet revient expressément sur ce format, et n’hésite pas à recommande aux webmaster de désactiver le référencement de certaines pages AMP

« Le format AMP aide à se positionner mieux et plus vite, mais ne devrait concerner que les pages en short tail, à savoir les contenus chauds des sites médias et saisonniers pour les e-commerçants ». Les gros sites n’ont pas intérêt à dépasser un certain pourcentage de pages au format AMP, pour ne pas pénaliser le référencement des pages standards. (Il ne faut pas) hésiter à les désactiver pour les pages dont le contenu n’est plus d’actualité. Selon lui, « le format AMP aide à se positionner mieux et plus vite, mais ne devrait concerner que les pages en short tail, à savoir les contenus chauds des sites médias et saisonniers pour les e-commerçants ». peut on lire dans ses colonnes.

Alors que l’audience des sites média et e-commerce bascule majoritairement sur mobile, le conseil pourrait être suivi de près par les webmasters, cherchant à développer leur audience, sans pour autant basculer l’ensemble de leurs pages sur ce nouveau format.

La Mobile Marketing Association France publie ses guides Smart App et Smart Web

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire