Huawei aurait développé son propre OS mobile

huawei-emui-8-home-w782

Partenaire de Microsoft pour ses PC et de Google pour ses smartphones, Huawei aurait discrètement développé son propre système d’exploitation au cas où son bras de fer juridique avec les Etats-Unis l’obligerait à ne plus utiliser de logiciels américains.

Depuis l’arrestation de sa directrice financière et les accusations d’espionnage proférées pas les Etats-Unis, Huawei ne peut plus vendre ses produits ni ses équipements réseau aux États-Unis. Et le groupe chinois anticipe même l’interdiction future de l’usage de systèmes d’exploitation américains en dehors des Etats-Unis.

Pour le moment, Huawei ne propose qu’une surcouche android, baptisée EMUI (Emotional User Interface), mais le groupe, actuel numéro 3 mondial du smartphone avec plus de 200 millions d’unités vendues par an, dispose de l’expertise suffisante pour concevoir un OS complet.

Depuis la disparition de Palm OS, Symbian, Blackberry OS ou Windows Phone et malgré les ambitions affichées par Samsung avec Bada, le marché des OS mobiles ne se limite plus qu’à un duel entre Apple iOS et Google Android. Reste à savoir si l’action des Etats-Unis contre Huawei fragilisera le géant chinois ou accélérera la naissance d’un champion du logiciel qui pourrait à terme contester la domination américaine sur ce segment…

1 Rétrolien / Ping

  1. Huawei n’est plus un partenaire officiel Android – MobileMarketing.fr

Laisser un commentaire