Estelle Reale, Sublime : «Le mobile est devenu la télé des millenials »

Estelle Reale, Sublime

Directrice marketing de Sublime, Estelle Reale revient sur l’activité de cette société, pionnière dans l’industrialisation de l’habillage de sites web, et qui prend désormais le virage du mobile et de la vidéo avec de nouveaux formats alliant créativité, impact et non-intrusivité.

La story Sublime ?

ER – Sublime est une société créée fin 2012, qui vient de fêter ses 5 ans, et qui a été la première à industrialiser les habillages de sites web et à les ouvrir à l’univers programmatique.

L’ADN de Sublime, c’est de diffuser des campagnes impactantes et non-intrusives, sur desktop et sur mobile. Nous avons d’ailleurs un nouveau slogan, « Créativité at scale », qui témoigne de cette ambition de proposer des campagnes toujours plus créatives, à la plus grande échelle possible pour la publicité d’aujourd’hui et de demain.

Un virage du desktop au mobile ?

ER – Nous avons révolutionné l’habillage de sites web sur desktop et nous travaillons depuis déjà plusieurs années au redéploiement de nos solutions sur le mobile avec des formats comme le M-skin, qui occupe l’écran du mobile avec une bannière en haut et en bas, et qui permet aux mobinautes de swiper si ils veulent en savoir plus sur la marque ou le produit proposé.

Face aux adblockers, la seule solution est de proposer la meilleure expérience possible aux mobinautes.

Un futur qui passe aussi par la vidéo ?

ER – Oui, nous assistons non seulement à la bascule des audiences télé vers le digital mais également à la bascule du desktop vers le mobile qui devient, de facto, la télé des millenials. C’est effectivement sur cet écran que les marques doivent être pour toucher leur cible.

Sublime réalise déjà une grande part de son chiffre d’affaires dans la vidéo mais nous franchissons une nouvelle étape en devenant une véritable place de marché.

Pour les marques, nous proposons ainsi de nouveaux formats de grande qualité, alliant créativité et interactivité, couplés à des KPI avancés comme le temps passé ou le taux d’engagement.

Une place de marché que nous mettons également à la disposition des éditeurs, sous forme de PMP, afin de valoriser leurs inventaires premium et maximiser leur monétisation au travers de formats toujours plus créatifs.

 

1 Rétrolien / Ping

  1. Le mobile représente 64% des inventaires publicitaires – MobileMarketing.fr

Laisser un commentaire