App Store : Spotify attaque Apple pour abus de position dominante

spotify apple

Après l’action médiatique, Spotify bascule sur le terrain juridique. De plus en plus critique à l’égard d’Apple, dont le store prélève 30% la première année sur de nombreux abonnements, Spotify a décidé de saisir la commission européenne contre la firme américaine, qu’il accuse d’abus de position dominante.

Dans un communiqué, Daniel Ek, le patron de de Spotify explique qu’Apple agit à la fois comme juge et partie. Le géant suédois du streaming serait en effet obligé de vendre ses abonnements à perte, pour pouvoir proposer le même tarif qu’Apple pour son propre service… Apple Music.

« Si Spotify devait répercuter cette taxe, le prix de l’abonnement Premium de Spotify se trouverait bien au-dessus de celui d’Apple Music. Et s’ils choisissent de contourner l’App Store, Apple va enclencher des actions de bridage rendant plus difficile l’utilisation de l’application. » explique Silicon.fr, qui relaie le communiqué.

Avec Fortnite ou Netflix, Spotify est l’une des sociétés les plus critiques à l’égard d’Apple. Son action auprès de la commission européenne pourrait d’ailleurs donner des armes à Bruxelles, qui a récemment décidé de surveiller l’activité des Stores avec un nouveau texte baptisé « Business to platform ».

mise à jour : La commissaire européenne à la concurrence, Margrethe Vestager, a indiqué au quotidien allemand Tagesspiegel « Si nous en concluons qu’Apple a une position dominante sur le marché, alors le cas pourrait être comparable à notre procédure contre Google ».

 

 

Business to Platform : les Institutions européennes sont parvenues à un accord le 14 février

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire