myElefant propose de mieux comprendre le marketing conversationnel

MyElefant RCS

Champion du Mobile Messaging, myElefant vient de publier un article sur son blog, expliquant l’importance du marketing conversationnel pour les marques.

Avec une augmentation de 394% pour le temps passé sur les applications de messagerie entre 2016 et 2017, les applications ont fait revenir le marché du messaging sur le devant de la scène. (…) Le smartphone s’est imposé au fil des années comme le premier écran (…). Le nombre de sessions par jour explose, environ 150, mais les temps d’attention diminuent. Avec 70 secondes par session en moyenne, il est maintenant essentiel de capter l’attention des utilisateurs dès les premiers instants. » explique Jeremie Laboulbene, directeur marketing de myElefant.

Capitalisant sur son expertise en matière de SMS enrichis, la jeune pousse parie désormais sur les chatbots, un canal permettant de créer des conversations personnalisées et engageantes entre les marques et leurs clients.

« Un échange moyen dure environ 120 secondes au cours desquelles une moyenne de 20 messages sont échangés. Aucun autre format ne peut se vanter d’un tel engagement. Les utilisateurs se disent d’ailleurs être socialement prêts à discuter avec un chatbot si il améliore la qualité du service. Les chiffres le montrent avec un taux de complétion de 86% pour les conservations démarrées. Et les technologies se développent… Il est maintenant possible de connecter ces outils conversationnels à son système SI afin d’automatiser les demandes récurrentes et facilement traitables. » complète Jeremie Laboulbene.

Estimant que le chatbot est désormais le troisième canal de distribution après les points de ventes et les sites web, la société invite les marques à investir dès maintenant dans le marketing conversationnel, et à explorer de nouveaux environnements tels que WhatsApp, Messenger et le RCS.

 

Comprendre le conversationnel pour mieux le maîtriser

myElefant recrute 3 développeurs juniors à Bordeaux

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire