Les SDK Google équipent plus de 80% des applications françaises

SDK

A l’occasion de l’organisation de son Petit-Déjeuner du Marketing Mobile consacré aux interfaces mobiles, la Mobile Marketing Association France et App Annie ont publié le premier baromètre des SDK du marché français. Peu connus du grand public et parfois pointés du doigt pour leurs capacités de tracking, les SDK jouent pourtant un rôle essentiel dans l’App Economie, en contribuant à rendre les applications toujours plus intelligentes et performantes.

Selon les données collectées en janvier 2019 par App Annie, les principaux SDK du marché français sont AdMob, Adx et Firebase, tous les trois édités par Google. On note d’ailleurs une forte domination des GAFAs puisque les trois principaux éditeurs sont Google, Apple et Facebook. Les catégories les plus populaires sont les SDK utilitaires, les SDK de monétisation publicitaire et les SDK de localisation. Le premier SDK de cette dernière catégorie affiche toutefois un léger recul sur les 6 derniers mois.

« En l’espace d’une dizaine d’années, les applications sont devenues le premier point de contact digital entre les marques et les consommateurs. Si la majorité des applications ont adopté des SDK de publicité ou de localisation, le baromètre démontre qu’il reste encore beaucoup de pédagogie à faire, pour des SDK plus avancés tels que les notifications push ou la mobile attribution. » observe Aline Reiniche, Rapporteur de la Commission Interfaces mobiles de la Mobile Marketing Association France.

« L’App Economie pèse désormais plus de 100 milliards de dollars dans le monde et les marques doivent non seulement optimiser leur présence sur les stores mais également adopter les bonnes technologies, pour rendre leur application toujours plus performante. Si les GAFAs proposent déjà d’excellentes briques technologiques, ce baromètre démontre également le dynamisme d’une « SDK économie » au cœur de l’économie numérique. » ajoute Guillaume Sibout, Senior Account Manager chez App Annie.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire