Une Class Action contre Apple pour position dominante de l’App Store

Les ennuis s’accumulent pour Apple. Quelques mois après les critiques virulentes de Fortnite, Spotify ou Netflix qui reprochent à Apple ses commissions de 30% sur l’incontournable App Store, c’est au tour d’un groupe d’utilisateurs d’être autorisé par la cour suprême des Etats-Unis d’attaquer la firme de Cupertino pour abus de position dominante.

« Ils estiment en effet que la commission de 30 % prélevée par l’entreprise sur les ventes réalisées via l’App Store constitue une utilisation déloyale de sa position dominante et incitent à la hausse des prix qui se répercutent sur les portefeuilles des utilisateurs. » explique frandroid.com, qui reprend l’information.

En Europe aussi l’horizon s’obscurcit également pour Apple puisqu’avoir estimé en novembre dernier que la firme n’était pas en position dominante, la commission européenne a finalement décidé d’ouvrir une enquête suite aux demandes pressantes de Spotify.

Face à la puissance de ces plates-formes, qui sont bien souvent juge et partie sur le marché des applications, Nicolas Rieul, administrateur en charge des affaires publiques de la Mobile Marketing Association France, avait appelé dans une tribune à une législation spécifique à l’échelle européenne pour rééquilibrer les règles du jeu dans l’App Economie.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire