San Francisco interdit la reconnaissance faciale

SF ID

Située à quelques dizaines de kilomètres de la Silicon Valley, San Francisco peut également s’avérer critique à l’égard des nouvelles technologies. La ville vient en effet d’interdire purement et simplement les technologies de reconnaissance faciale pour ses forces de polices et autres fonctionnaires locaux.

« Son utilisation à des fins judiciaires a suscité un tollé parmi les défenseurs des droits humains en raison de potentielles erreurs, cette technologie reposant sur la construction de larges bases de données, sans système de surveillance garanti. » explique Stratégies.fr qui reprend l’information.

Avec son futur CCPA, la Californie semble ainsi suivre l’Europe et son RGPD dans sa volonté de mieux préserver les libertés publiques. Une directions aux antipodes de la Chine, qui utilise désormais massivement la reconnaissance faciale pour des usages marketing tels que le paiement (Smile & Pay d’Alibaba) .. ou la surveillance de masse.

 

La Mobile Marketing Association France publie son dossier sur la « Smart Réalité »

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire