Pourquoi un SDK open source est une mauvaise idée pour lutter contre la fraude publicitaire

appsflyer
Product Marketing Manager chez AppsFlyer, Michel Hotoveli vient de signer une tribune dans laquelle il explique que des solutions open-source de lutte contre la fraude peuvent paradoxalement faciliter le travail.. des fraudeurs.
« Avec une meilleure connaissance de la fraude, de nouvelles entreprises sont apparues et ont commencé à proposer des solutions contre la fraude tant aux premières qu’aux tierces parties. Bien qu’une solution open source rende les choses transparentes et accessibles aux révisions et améliorations, elle facilite également les détournements et l’ingénierie inverse. Ceci équivaut à investir dans un système de sécurité avancé pour votre maison, tout en laissant la porte d’entrée ouverte. » explique Michel Hotoveli.
« Plus sensibles aux atteintes à la sécurité de différents genres, les solutions d’attribution reposant sur des SDK open source ont donné naissance à un nouveau type de fraude : le spoofing de SDK. (…) Un fraudeur qui cherche à usurper l’activité d’un SDK dans le but de détourner l’attribution de fonds de publicité n’a plus qu’à jeter un œil au code, à inverser la machinerie et l’autorisation d’accès lui est accordée, aussi simplement que ça. » ajoute t’il.
La tribune est à retrouver dans on intégralité sur le blog d’Appsflyer
Appsflyer organise par ailleurs un évènement sur le sujet le 04 octobre 2019

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire