S4M rejoint l’IAB Tech Lab pour influencer les standards de la publicité mobile

Spécialiste du drive-to-store, S4M rejoint l’IAB Tech Lab afin prendre part de manière active à la création et la mise en place des standards de la publicité digitale. L’enjeu pour S4M est de porter les sujets propres aux spécificités de la publicité mobile au sein de cette entité de l’IAB qui regroupe technologies publicitaires, éditeurs, marketeurs et agences. 

L’IAB Tech Lab est un consortium international et indépendant de recherche, à but non lucratif et basé aux Etats-Unis. Il est chargé de penser, définir et produire les standards et normes technologiques du secteur de la publicité digitale et d’aider les entreprises à les appliquer. L’IAB Tech Lab a pour vocation de fédérer l’ensemble des acteurs de la publicité en ligne afin de les coordonner pour répondre aux enjeux majeurs de leur secteur tels que le besoin de transparence ou de standards de mesure fiables et unifiés. 

Relativement méconnu en France, le Tech Lab de l’IAB compte parmi ses membres actifs les géants du monde des médias et des technologies tels que GroupM ou Microsoft. S4M a donc décidé de rejoindre ces acteurs de premier plan afin de prendre part aux réflexions et prises de décisions de l’IAB Tech Lab. S4M est ainsi l’un des seuls DSP mobile mais aussi l’un des seuls acteurs d’origine française à prendre part aux initiatives du Tech Lab. L’objectif pour S4M est d’apporter à l’IAB Tech Lab une vision mobile-first et de porter les sujets propres aux spécificités de la publicité au sein des applications mobiles. Un enjeu majeur quand on sait qu’en France 90% du temps passé sur l’internet mobile se fait au sein des applications. 

Plusieurs membres de l’équipe dirigeante et du département R&D de S4M vont donc rejoindre les différents groupes de travail de l’IAB Tech Lab. Parmi les sujets techniques sur lesquels S4M souhaite influer, on retrouve la norme ads.txt mise en place par l’IAB il y a tout juste un an. Si ce standard a réussi à créer plus de confiance entre acheteurs d’espaces publicitaires en ligne et éditeurs, sa première version était essentiellement web-based. S4M va donc soutenir les prochaines initiatives de l’IAB visant à prendre en compte l’univers applicatif via une mise à jour de cette norme. Une autre problématique pour la pub in-app repose sur le manque de structure normée et partagée avec tous en matière de user agent, permettant de reconnaître le modèle exact du terminal afin d’y afficher correctement un format publicitaire. Par ailleurs les experts de la publicité digitale de S4M souhaitent soutenir l’instauration de standards plus stricts en matière de native advertising, en termes de typologie de formats publicitaires comme d’outils de mesure.  

« En tant qu’experts du programmatique mobile, il est essentiel pour S4M de prendre part de manière active à l’élaboration des standards qui impacteront dès demain la technologie que nous mettons à disposition de nos clientsNotre objectif est de faire en sorte que ces standards prennent en compte dès leur création les nombreuses spécificités propres à l’univers applicatif. » explique Pierre Wurmser, Chief Product Officer de S4M.

 Les initiatives collectives visant à amener plus de maturité et de transparence dans le secteur de la publicité digitale sont une priorité pour S4M. A ce titre la société vient également de rejoindre le GDPR Transparency and Consent Framework créé par l’IAB Tech Lab et promu par l’IAB Europe. Ce registre vise à garantir la transparence sur la manière dont les entreprises se conforment aux exigences du RGPD.

« A l’heure du RGPD, nous sommes ravis de voir un acteur européen comme S4M rejoindre le Tech Lab afin de prendre part de manière active à l’élaboration et la mise en place des standards de la publicité digitale à travers le monde. » poursuit Dennis Buchheim, Senior Vice President et General Manager de l’IAB Tech Lab.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire