La CNIL demande à Vectaury d’améliorer l’information des internautes

La Retail Tech Vectaury a été informée Jeudi 8 Novembre 2018 d’une mise en demeure de la CNIL. Celle-ci demande à Vectaury de mieux informer les internautes pour recueillir leur consentement explicite d’accéder à leurs données de géolocalisation. Aucune action visant la durée de conservation, la sécurisation et la minimisation des données n’a été demandée.

Les demandes de la CNIL sur le consentement font déjà partie de la roadmap de Vectaury qui présente un processus documenté et structuré de recueil du consentement avec le lancement de sa fonctionnalité d’Opt’In (Janvier 2018) et sa Consent Management Platform (Juillet 2018) construite suivant le framework (modèle standard) IAB utilisé par la majorité des acteurs du marché. Vectaury a recruté une Privacy Manager, Mathilde Ferriol, dès Janvier 2016, nommée Correspondante Informatique et Libertés en juin 2017. Depuis cette date, elle échange régulièrement avec la CNIL afin d’accompagner les choix et la démarche Privacy de Vectaury.

« Nous accueillons les demandes de la CNIL avec sérieux mais sans appréhension car nous développons une technologie “Privacy by design” depuis 2016. Nous répondrons dans les prochains jours aux demandes de l’action de la CNIL et ainsi achèverons notre process de mise en conformité. Nous communiquerons très prochainement sur l’avancement de ce dossier. Respecter la vie privée des utilisateurs relève du bon sens et de l’éthique et pas seulement d’une obligation juridique.” précise Matthieu Daguenet, CEO de Vectaury.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire