Bordeaux teste le paiement des transports en commun avec une simple application

witick

Après le paiement par SMS déployé avec succès à Rouen par Atsuké, c’est au tour d’une autre métropole du grand Ouest, Bordeaux, de tester depuis fin avril l’accès à ses transports en commun à l’aide d’un simple smartphone.

Malgré les qualités du SMS, l’agglomération bordelaise a préféré retenir la solution Witick, reposant sur une application iOS ou Android, qui se connecte simplement en Bluetooth (et non en NFC) pour valider la transaction.

« En cas de contrôle, l’app affichera un code QR que le contrôleur pourra scanner pour vérifier que vous êtes en règle… il faut donc veiller à garder un petit peu de batterie jusqu’à la fin du trajet. » précise iGénération.

Il n’existe pour le moment aucune statistique sur l’utilisation de ce service, déployé depuis moins d’un mois à Bordeaux. Mais cette expérimentation devrait être suivie de près, notamment en région parisienne, où la région et le STIF prévoient également la dématérialisation du pass Navigo sur smartphones, dès la rentrée 2019.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire