Selon S4M, le « Drive-to-Store » va peser 55 milliards d’euros en 2019

S4M drive to store

A l’occasion des Cannes Lions, la société S4M s’est associée à l’institut IHS Markit pour dévoiler une grande étude BtoB sur le « Drive-to-Store »​, ce sous-segment du marché publicitaire consistant à renvoyer des internautes ou des mobinautes en point de vente.

Selon les estimations des deux partenaires, le segment pèsera ainsi 55 milliards d’euros en 2019 soit 58% du budget publicitaire total. Et ce montant devrait atteindre 73 milliards d’euros (+36%) et 65% de ces dépenses à l’horizon 2023. En France en 2019, on observe le même pourcentage soit 2,3 Mds€ attribués au Drive-to-Store.

Ces 55 milliards d’euros seraient d’abord dépensés sur le mobile (19%), le search (16%) ou la télé (13%), loin devant d’autres médias tels que la radio (9%), l’affichage (6%) ou les prospectus (6%). Le mobile deviendra en 2023 le premier média investi en Drive-to-Store et passera de 19% en 2018 à 26% en 2023. En France, cette croissance s’accélère pour atteindre 31% en 2023 contre 11% en 2018.

« L’impact publicitaire, notamment sur les ventes et le nombre de visites en magasin, est le premier facteur qui pousse les retailers à investir en Drive-to-Store. A l’inverse, la méconnaissance des solutions de mesure disponibles sur le marché est la première raison citée par les annonceurs qui admettent ne pas mesurer l’impact de leurs campagnes Drive-to-Store. » a expliqué Nicolas Rieul, directeur marketing S4M, lors de la présentation de l’étude au PetitClub.

Les principaux annonceurs sont les constructeurs automobiles, souhaitant générer des visites en concession, mais également la grande distribution et la restauration. En matière de KPI, les annonceurs privilégient les visites (35%), les visites incrémentales (21%) ou le revenu généré (19%). En France, le secteur de la distribution prend la première position devant l’automobile avec respectivement 547 M€ et 400 M€ en 2018 et 783 M€ et 571 M€ prévus pour 2023.

L’étude peut être téléchargée sur le site de S4M : https://go.s4m.io/state-of-drive-to-store-advertising-2019-fr

Christophe Collet, S4M : « Nous voulons abolir les frontières entre commerce et e-commerce »

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire