BUMP : 6,7 milliards d’euros dépensés en publicité au premier semestre

image mailing Bump S1 2019 728x409

Comme chaque semestre, l’IREP, Kantar Media et France Pub se sont associés pour dévoiler le BUMP, baromètre unifié du marché publicitaire, des 6 premiers mois de l’année 2019.

Un BUMP qui évalue le marché global à 6,7 milliards d’euros dont 2,8 milliards pour le « digital » (hors actifs digitaux de la presse ou de la télévision) en croissance de +10,6% avec +20% pour le social, +10% pour le search et +12% pour le display, 1714 M€ pour la télévision (+0,2%), 811 M€ pour la presse (-5%), 594 M€ pour la publicité extérieure (+4,7% dont +29,2 % pour le DOOH) , 411 M€ pour l’adressage (-8,6%), 303 M€ pour les imprimés sans adresse (-4,3%), 264 M€ pour la radio (+1,3%).

Selon Kantar, le marché compte 37 935 annonceurs issus de secteurs tels que la distribution (17%) le tourisme (16%), la banque (13%), les services (10%), les télécoms (7%), l’automobile (6%), la culture (5%), la mode (4%), l’informatique (3%) ou l’alimentation (3%).

En valeur, les secteurs les plus dynamiques restent la distribution (14,7%), l’automobile (10,3%), le tourisme (9,2%), la banque (8,3%) ou encore l’alimentation (7,9%). Mais après des années à jouer la locomotive du secteur, la distribution affiche un recul de 1,9% de ses investissements ce semestre.

« Après un excellente Q1 2019, compensant le mauvais Q4 2018, le Q2 2019 a connu une croissance modérée. Sur les deux prochains trimestres, nous anticipons une croissance annuelle de +1,5%, à mettre en perspective avec la croissance de l’économie française, qui devrait atteindre 1,3%. » commente Frédéric Guyon de France Pub.

Bien que le BUMP ne traite pas spécifiquement le mobile, on peut estimer son poids à plus de 52% des investissements digitaux soit près de 1 452 millions d’euros, sans oublier quelques dizaines de millions issus de la presse ou de la télévision. De quoi dépasser le segment de la télévision dès 2020, si les croissances actuelles se maintiennent encore l’année prochaine.

 

IREP S1 2019

1 Rétrolien / Ping

  1. Qui sont les principaux annonceurs du marché français ? – MobileMarketing.fr

Laisser un commentaire