75 000 euros d’économisés chaque année grâce à la signature électronique ?

cm signature
Officiellement reconnue en Europe depuis 1999 (directive 1999/93/CE), la signature électronique est un mécanisme permettant de garantir l’intégrité d’un document électronique et d’en authentifier l’auteur.  Depuis le 1er juillet 2016 (règlement eIDAS), elle bénéficie même du même statut que son équivalent manuscrit.
Mais selon une étude menée par CM.com, la signature électronique permettrait de réduire significativement les coûts d’une entreprise.
«  Grâce aux économies sur les déplacements, les frais d’envoi ou la moindre utilisation de papier, la signature électronique permet de réduire les coûts d’exploitation de 68 600€ en un an environ si elle est utilisée via l’application Web ou bien de 75 500€ grâce à l’intégration de l’API, sur une base de 500 documents signés par mois et de deux signataires par document. » estime Jérémie Delrue, Country Manager de CM.com France.
La société mise d’ailleurs sur ces technologies pour se différencier sur le segment du commerce conversationnel et du messaging, dont elle est un des leaders européens.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire