L’attribution des fréquences 5G prend du retard

5G

Déjà disponible en Suisse ou à Monaco, la 5G se fait attendre dans l’hexagone. Alors que la procédure d’attribution des fréquences était attendue fin 2019, l’agence Reuters indique que l’opération pourrait finalement avoir lieu en mars 2020, avec plusieurs mois de retard.

Pour expliquer ce retard, l’agence pointe des divergences de vues sur le dossier entre le Ministère de l’économie et des finances, qui cherche à maximiser les revenus liés à cette vente, et l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep), qui cherche au contraire à réduire leur coût au profit d’investissements matériels dans le déploiement effectif de ce réseau.

Le sujet devrait d’ailleurs être abordé le 4 décembre prochain, lors du Mobile Marketing Forum Paris (https://mmaforumparis.com), dont Sébastien Soriano, président de l’ARCEP, sera l’un des principaux invités.

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire