Renan Abgrall, AFMM : « Mobile ID va améliorer les taux de transformation sur Internet »

Renan Abgrall

VP Innovation de l’AFMM et « Value Factory »​ Business Unit Manager chez Bouygues Telecom, Renan Abgrall présente Mobile ID, une nouvelle offre conçue avec les grands opérateurs télécom, et permettant de simplifier et de fiabiliser la saisie de données sur mobile.

Des freins dans l’usage d’Internet ?

RA – Malgré son formidable essor, on voit qu’il existe encore des freins à l’usage d’Internet, avec d’une part une défiance des consommateurs, et d’autre part un besoin de fluidification des parcours d’achat, en particulier sur mobile.

En matière de méfiance, seuls 65% des possesseurs de téléphones mobiles font des transactions sur Internet. Et plus de 60% des consommateurs déclarent même avoir peur d’acheter sur Internet.

En termes de fluidité, près d’un client sur trois arrête son parcours avant de finaliser une transaction. Cet arrêt se situe majoritairement au moment du remplissage d’un formulaire, nécessaire pour créer un compte et également lors de la demande d’un justificatif de domicile, qui provoque 50% d’abandons.

La solution c’est Mobile ID ?

RA – Les opérateurs ont effectivement estimé que c’était aussi leur mission d’accompagner leurs clients pour résoudre ces problèmes.

Nous avons réfléchi, observé ce qui se fait dans d’autres pays et co-conçu, avec des acteurs bancaires et de l’Internet, un premier niveau d’offre qui s’appelle Mobile ID qui a pour but de fluidifier mais également de sécuriser les parcours client.

En matière de fluidification, nous allons apporter le remplissage automatique de 9 champs, grâce aux données opérateurs, et proposer le justificatif de domicile en seulement 1 clic.

En terme de sécurité, nous allons aussi utiliser les données réseau pour vérifier qu’une carte SIM est valable ou que les données du client sont comparables aux données de l’opérateur. Ces deux services permettent d’éviter tout risque d’usurpation d’identité, ce qui représente aujourd’hui près d’une fraude sur deux.

Quel business model pour Mobile ID ?

RA – C’est une offre encore jeune mais dont le modèle se veut vertueux. Nous sommes convaincus qu’elle va améliorer les taux de transformation. Par exemple, Orange dans le cadre d’Orange Bank a testé mobile ID et a atteint un taux de 95% de données fiables lors du remplissage automatique du formulaire

L’idée est ainsi de construire un modèle économique vertueux, reposant sur le partage de revenus générés par le service provider.

Un nouvel écosystème de confiance sur le marché français ?

RA – Aujourd’hui les clients font confiance à leur opérateur pour pouvoir se connecter à tout moment et en tout lieu à internet. Mais avec la démocratisation d’Internet et son utilisation massive, il faut également lever les défiances sur les transactions, en rapportant de la confiance à nos clients, en particulier sur mobile.

C’est notre rôle de veiller à ce qu’ils aient un sentiment de quiétude et qu’ils fassent leurs achats en toute simplicité, et en toute sécurité.

Mobile ID est donc une offre nationale, qui est une forme d’alternative à d’autres offres de sécurisation, mais qui s’appuie sur les opérateurs et les données des opérateurs, pour sécuriser le système.

Si on devait classer Mobile ID, on pourrait parler de « trust tech » car notre ambition, c’est bien de récréer un écosystème de confiance sur le marché français, avec des opérateurs qui apportent toutes les briques afin de fiabiliser et de sécuriser les transactions de leurs clients.

 

 

Lancement de l’offre Mobile ID par l’AFMM

1 Rétrolien / Ping

  1. Mobile ID, une solution multi-opérateurs de simplification et de fiabilisation du parcours client – MobileMarketing.fr

Laisser un commentaire