Le mobile capte 66% des investissements publicitaires digitaux en France

Comme chaque année, le Syndicat des Régies Internet vient de publier son baromètre de « l’e-pub », désormais réalisé par le cabinet Oliver Wyman, et qui fait apparaître une forte croissance de la publicité digitale en France.

Ce marché atteint désormais 5 862 millions d’euros, en croissance de 12%, contre 5 228 millions d’euros en 2018. Dans le détail, le search reste le premier levier, en croissance de 9%, et représente 42% du marché.

Derrière, le social affiche une croissance de 21% et capte 25% du marché. Le display, en croissance de 13%, représente 20% du marché. Et les autres leviers (affiliation, shopbot, emailing) affichent une croissance de 7% et pèsent 13% du marché.

Selon les calculs du cabinet Oliver Wyman, le mobile représente désormais 66% des investissements publicitaires (search, social, display) soit un total de 3 428 millions d’euros en 2019.

Dans le détail, cette manne profite surtout au search, où le mobile représente 63% des investissements, au social, où il monte à 92% des investissements, et moins au display, où il ne représenterait que 46% des investissements.

Il n’existe donc plus de « mobile gap » entre publicité et usages avec un mobile qui représente à présent les deux tiers des investissements et du temps passé.

Et avec plus de 3 428 millions d’euros investis en 2019, le mobile est désormais au coude à coude avec la télévision, qui captait en 2018 environ 3 430 millions d’euros de budgets publicitaires.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire