Luc Laffon : « Paylib se positionne comme une alternative dans le paiement »

Luc Laffon, Paylib

Directeur du développement de Paylib, Luc Laffon était l’invité de la commission Commerce de la Mobile Marketing Association France. Dans cette interview, il revient sur cette solution de paiement, lancée par les grandes banques françaises, et dont l’ambition est de se positionner comme alternative aux offres américaines ou asiatiques

La story Paylib ?

LL – C’est une aventure qui a démarré il y a 7 ans, à l’initiative des grandes banques françaises, avec la volonté très claire de se positionner comme une alternative à d’autres solutions qui peuvent exister autour du paiement digital.

Paylib permet aujourd’hui de payer en magasin, avec son téléphone mobile, mais en offrant les mêmes facilités qu’avec une carte bancaire, qu’il s’agisse de sécurité ou de plafond de dépenses.

Paylib c’est aussi la possibilité de payer sur un site marchand, sans avoir à saisir son numéro de carte bancaire, d’une manière ultra simple pour le consommateur, et avec paiement garanti pour le commerçant.

Paylib c’est enfin la possibilité d’envoyer de l’argent à un ami, simplement en saisissant son numéro de téléphone mobile. Et à nouveau, le paiement est garanti.

Quels sont les principaux usages de vos clients ?

LL – Historiquement il s’agit du paiement en magasin, ce qui n’est pas étonnant car c’est plus récurrent que le paiement en ligne par exemple.

Mais nous constatons une très forte croissance du paiement entre amis, qui n’a pourtant été lancé qu’il y a 18 mois, mais qui démarre vraiment fort. Ce succès est d’ailleurs compréhensible car il ne faut que quelques secondes pour envoyer des fonds, d’un compte bancaire à un autre compte bancaire, à l’aide d’un simple téléphone mobile.

Notre conviction est que le paiement de demain sera digital. Parlons-nous en semaines, en mois, en années ? C’est difficile de répondre mais nous faisons en sorte que l’on puisse payer en toute situation avec un simple téléphone mobile.

Paylib, une solution de paiement souveraine pour la France ?

LL – La France a été précurseur dans la monétique, notamment grâce à la carte à puce inventée par Roland Moreno, et notre pays a un vrai rôle à jouer dans ce secteur.

Paylib se positionne comme une alternative aux solutions proposées par les géants de la tech, qu’ils soient américains comme Google, Apple ou Paypal, ou désormais asiatiques comme Samsung, Alibaba ou WeChat.

Mais notre ambition n’est pas de les remplacer. Ce que nous voulons, c’est proposer aux consommateurs, mais également aux e-commerçants, une solution de paiement simple, sécurisée et fiable, et qui partage le même ADN de tiers de confiance, que les grandes banques qu’ils utilisent au quotidien.

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire