Covid-19 : Les membres de la Mobile Marketing Association France anticipent une sortie de crise en quelques mois

A l’occasion de la crise du Covid-19, la Mobile Marketing Association France a organisé un sondage* pour évaluer l’impact de cette pandémie sur leur organisation et leur activité commerciale.

Les premiers enseignements concernent les changements organisationnels de sociétés majoritairement numériques, issues de secteurs tels que la publicité (37%), le développement d’applications (30%), le messaging (16%) ou encore le marketing local (10%).

En effet, 96,7% de ces sociétés ont basculé en télétravail à partir de la mi-mars, suite à la mise en place du confinement de la majorité de la population. A 60%, ces entreprises ont eu recours au chômage partiel mais 40% n’ont pas eu besoin des aides gouvernementales pour leurs salariés.

Le confinement a toutefois eu des effets négatifs sur l’activité des membres de la Mobile Marketing Association France : 70% des sociétés interrogées ont constaté une baisse de leur activité, 3% évoquant même un « arrêt brutal ». A l’inverse, 10% n’ont pas observé d’impact business et 16% évoquent même… une hausse de leur activité sur la période (!).
Même si l’heure est désormais au « déconfinement » avec la réouverture de nombreux commerces, les membres de la Mobile Marketing Association France font preuve de prudence pour l’après-Covid. Si 16% parient sur une sortie de crise rapide en « quelques semaines », ils sont 70% à anticiper une crise de plusieurs mois et même 10% à redouter une crise « de plusieurs années ».

Loin de rester passifs pendant cette crise, 43% des membres de la Mobile Marketing Association France ont mis leur expertise au service de la lutte contre le Covid-19.

Plusieurs sociétés ont par exemple gracieusement mis des inventaires publicitaires à disposition d’associations souhaitant collecter des drones en faveur du personnel soignant.

D’autres sociétés ont mis à profit leur expertise dans le drive-to-store pour analyser la fréquentation du commerce de proximité et encourager des circuits courts.

D’autres enfin ont capitalisé sur leur expertise en matière de relation client pour activer des outils conversationnels, parfois automatisés, afin de répondre aux questions de consommateurs angoissés sur des sujets sanitaires.

« Je félicite chaleureusement tous nos membres qui ont mis leur expertise au service des personnels soignants ou de la lutte contre le Covid-19. Le secteur de la communication a été fortement impacté ces deux derniers mois mais je pense que le digital, et en particulier le mobile, sortiront renforcés de cette crise en s’imposant aussi bien dans le marketing en ligne que dans le marketing local. » commente Pierre-Emmanuel Cros, Président de la Mobile Marketing Association France.

*Sondage réalisé en ligne en avril 2020 auprès d’une trentaine de sociétés membres de la Mobile Marketing Association France.

Merci à Sinch, Infobip, Leboncoin, Madvertise, Fortuneo, Snapp, Ferpection, Mediabrands, Webloyalty, Adsquare, Airship, Fidme, Sublime et tous les autres. 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire